En quoi les Quids font-ils gagner du temps ?

Bien conscients que pour beaucoup les notes obtenues en géopo sont parfois décorrélées du temps de travail, les Quids ont été faits pour l'élève qui veut travailler non pas moins mais mieux cette matière. En effet, en prépa on teste sa façon de travailler la geopo tout au long des deux (voire trois) années de prépa et chacun se disperse plus ou moins entre le cours de son professeur, les livres à ficher, la lecture de l'actualité, la recherche de faits et chiffres originaux et pertinents sur Internet… Entre la redite, le temps de recherche/fichage, le tri de certaines infos inutiles, la mise en forme et le temps pour rassembler toutes ces infos sur un même thème,  on comprend l'avantage d'avoir tout ce travail mâché, déjà fait et mis à jour régulièrement (dernièrement actualisé en janvier 2017, prochaine prévue pour janvier 2018). Avoir tout le meilleur contenu regroupé sur un seul document Word par thème et organisé de façon pédagogique permet de se concentrer uniquement sur l'apprentissage et l'entraînement

 

Pourquoi faut-il diversifier ses sources en Histoire ? 

"J'avais taffé le cours sur les Etats-Unis de ma prof à fond, au concours tombe "Les Etats-Unis et la puissance" (2013), je pensais avoir cartonné. Au final j'ai pris 9. Le III de ma prof était sur le déclin global des Etats-Unis, très peu nuancé et avec des exemples assez classiques, ce qui a dû se ressentir également dans ma copie." nous a raconté un ami. Le risque dans ces cas-là est bien de ne faire confiance qu'à une seule source d'informations, dont la pertinence et la qualité dépendent d'un cours ou parfois même du niveau du prof de prépa. Les Quids visent justement à ce que se préparer au concours sur du contenu diversifié et de qualité ne soit pas que l'apanage des élèves des grandes prépas (parisiennes) du Top 5.        Plus que le cours d'une seule de ces prépas, c'est, entre autres, le meilleur de tous les cours de 4 des plus grandes (Ipesup, Stanislas, Ginette, Douai) qui a été sélectionné et réparti au sein des Quids.

 

Comment les Quids aident-ils à passer de 8-12 à 17 ?

Tout d'abord, si l'Histoire n'est pas votre matière forte, l'organisation du Quid en catégories et le fait d'avoir toutes les problématiques de chaque sujet,  ainsi que des plans corrigés pour vous entraîner vont progressivement faire de l'HGG votre matière forte.

Par ailleurs, la note entre 8 et 12 peut être frustrante. Elle semble signifier qu'une méthode de base a été acquise, que les connaissances étaient là, assez pour écrire entre 6 et 10 pages.  Mais une copie moyenne au concours c'est dangereux. Sur le tas de 130 copies que le correcteur reçoit, au moins 80 font partie de ce "marais" de copies moyennes que le correcteur NE LIT PAS ou très très vite (introduction, conclusion, un bout de I et un coup d'oeil à votre carte). Ces copies finissent entre 8 et 12. Comment éviter alors la copie moyenne et faire la différence ? Il faut pousser le correcteur à lire votre dissertation grâce à la bonne accroche, la bonne introduction, la bonne problématique mais aussi en sachant attirer l'oeil du correcteur quand il survole les pages : grâce aux auteurs. Quand vous argumentez avec la thèse d'un spécialiste, vous montrez au correcteur vos connaissances, votre originalité mais surtout le titre d'une oeuvre soulignée ressort, mettez-en deux ou trois dans votre copie et le correcteur n'aura lu que les meilleurs passages de votre copie. Vous trouverez en moyenne dans chaque Quid 5 thèses d'auteurs sur le chapitre, déjà intégrées au coeur du cours et de la démonstration. 

 

Comment travailler avec les Quids ?

Arrêter d'aller en cours d'HGG pour ne travailler que les Quids ? Oui, ça marcherait très bien. Néanmoins, vous n'êtes pas obligés d'en arriver là et d'après notre expérience et celle de nos intégrés 2015, 2016 & 2017, gérer les Quids et le cours de votre prof en même temps est plus que faisable, nous vous recommandons même de procéder ainsi.   Les 22 Quids couvrent tous les thèmes susceptibles de constituer un sujet de DS, de concours blanc ou encore de concours et se veulent exhaustifs. C'est pourquoi ils réunissent tout ce qu'il faut pour tout comprendre sur chacun des 22 thèmes et faire la différence dans votre dissertation. Toutefois, ce qui est dit en classe reste souvent mieux ancré dans la mémoire que ce que l'on lit sur n'importe quel document. Ainsi, nous vous conseillons d'écouter d'une oreille le cours de votre prof et de rajouter directement sur le Quid ouvert devant vous un chiffre ou un exemple développé en classe. Cela permet de peaufiner et de personnaliser les Quids à votre façon et ainsi de mieux vous les approprier. 

 

Pourquoi faire confiance aux Quids ?

Parce que plus de 300 préparationnaires d'horizons très variés (Paris, Versailles, Lyon, Rennes, Marseille, Lille, Nantes, Annecy, Caen, Reims, Amiens, Pau, Rabat, Casablanca et même La Réunion !) l'ont déjà fait avant vous. Leur réussite aux concours en 2015, 2016 et 2017 et leurs retours nous ont prouvé leur satisfaction.